Les procès

En tournée dans tout l’Hexagone :
déjà 40 procès annoncés !

Les actions Décrochons Macron ont touché une corde sensible puisque les procès pour décrochages s’enchaînent depuis mai 2019. Parfois les juges suivent les procureurs et condamnent les Décrocheur·ses à des amendes (fermes ou avec sursis), parfois les tribunaux prennent des décisions courageuses et relaxent les prévenu·es, comme à Lyon, Auch, Valence et Strasbourg.
Chacun de ces rendez-vous est l’occasion de témoigner notre soutien aux Décrocheur·ses, à leur action et à leur message, et de faire le procès de l’inaction climatique et sociale !

Mobilisation pour les prévenues des procès Décrochons Macron

Venez soutenir les citoyen·nes en procès pour décrochages !

  • Le 27 janvier 2021 à Lyon (report du 12/02/2020 puis 21/09/2020)
  • Le 1er février 2021 à Saint-Étienne (report du 17/12/2019 puis 19/05/2020)
  • Le 16 février 2021 à Reims (report du 10/11/2020)
  • Le 23 mars 2021 à Amiens
  • Le 29 mars 2021 à Marmande
  • Le 30 mars 2021 à Bordeaux (report du 22/01/2021)
  • Le 2 avril 2021 à Toulouse (report du 20/11/2019 puis du 12/05/2020)
  • Le 18 mai 2021 à Coutances
  • Quatre pourvois en cassation des groupes de Lyon, Beaujolais, Bordeaux, Paris (dates à venir)
  • Appel des procès de Nantes, Auch, Valence et Strasbourg (dates à venir)
  • Date à venir pour Privas (report du 17/04/2020)

Procès passés

prévenus d'Auch relaxés
Relaxe des prévenu·es d’Auch, octobre 2020 – photo G. Jacquemain

Les prévenu⋅es

Femmes, hommes, étudiant⋅es, retraité⋅es, agriculteur⋅rices, chômeur⋅ses, cadres, enseignant⋅es… De tous les âges, de toutes les situations et de toutes les régions, plusieurs centaines de citoyen·ne·s ont déjà participé aux décrochages des portraits présidentiels pour souligner l’inaction du gouvernement face à l’urgence climatique et sociale. 

Seule réponse des pouvoirs publics à ce jour : convocations, gardes à vue, perquisitions et même procès pour décrochages. Découvrez les visages, les histoires de celles et ceux qui se retrouvent sur le banc des accusés, ainsi que les raisons qui les ont fait passer à l’action.