Détournons Macron

Détournons Macron

À plusieurs reprises, des artistes ont réalisé des détournements du portrait présidentiel.

Paris

Le 22 octobre 2020, à l’occasion du procès en appel des décrocheurs et décrocheuses de portraits de Paris, de nombreux artistes ont apporté leur soutien en détournant le portait présidentiel, pour dénoncer de façon visuelle et décalée la politique climatique et sociale désastreuse d’Emmanuel Macron.

Sixtine Dano

Nous avons eu le plaisir de rassembler 19 œuvres d’artistes du cinéma d’animation, de la bande dessinée, du street art et de l’illustration pour une soirée de vente aux enchères le 22 octobre 2020 au Consulat, à Paris.
La vente, animée par Nicolas Ullmann, a permis de rassembler la somme de 5 510€ (une moyenne de 290€ par portrait !) pour soutenir les prévenu·es en procès. Tous les portraits mis aux enchères sont repartis avec un·e nouveau·elle propriétaire!

Lyon

A l’occasion du procès de Charles, de nouveaux détournements ont été réalisés pour dénoncer l’inaction (ou la contre-action) sous toutes ses formes. Néonicotinoïdes, CETA, omniprésence des lobbies, et cætera : les artistes avaient l’embarras du choix.

Les œuvres ont été exposées publiquement à quelques pas du tribunal de Lyon, lors de la mobilisation qui précédait le procès, et ont été vendues le soir même — lors d’enchères en ligne (en raison des conditions sanitaires) qui se sont révélées un franc succès !