Les prévenu.e.s

Johan Moreau ????

Johan Moreau

Johan Moreau

En procès :

À Nancy (54) – le 09/10/2019

Témoignage :

#DécrochonsMacron ne vise pas simplement de vulgaires portraits, elle s’attaque directement à l’image d’Emmanuel Macron, l’image derrière laquelle se cache la classe politique toute puissante qui joue avec notre avenir ! Ils se cachent pour ne pas dire la vérité sur les conséquences de leurs politiques à long terme.
Ils se cachent pour ne pas prendre les mesures courageuses nécessaires pour notre avenir et celui des générations futures. Ils se cachent pour ne surtout pas remettre en question ce système inégalitaire, injuste et dégradant sur lequel repose leur pouvoir !

Je m’appelle Johan, j’ai 27 ans et le 9 octobre 2019, une semaine après mon mariage, je serai aux côtés de ma femme Virginie Hacquard et des mes ami·es Thomas Perrin et Nathalie Ott devant 3 juges qui décideront de notre avenir.

Je risque 375 000€ d’amende et 5 ans de prison pour avoir attaqué pacifiquement l’image du président Macron.

Après avoir cumulé plus de 72 heures de garde à vue, nous serons jugé·es pour avoir décroché pacifiquement des portraits du président Macron afin de lui montrer symboliquement la réalité du quotidien des femmes et des hommes qui ne sont pas né·es dans sa classe sociale dominante, celles et ceux qui souffrent et vont souffrir de la politique de son gouvernement.

Aussi loin que je m’en souvienne j’ai toujours été considéré comme un élément perturbateur, toujours eu ce sentiment de ne pas être à ma place, de ne pas rentrer dans le rang dans lequel on nous force à rentrer. 
Obéir sans réfléchir, sans explications, sans conditions, sans possible remise en question, accepter les mensonges, les “vérités” infondées, les inégalités, se dire que de toute façon on n’y peut rien, que ça a toujours été comme ça et que ça le sera toujours ! 

Cette résignation est la chose la plus difficile à supporter pour moi car elle est basée sur le plus grand des mensonges, le mensonge que l’on se raconte à nous-mêmes car nous avons peur.
Il n’appartient qu’à nous de reprendre les rênes que nous avons laissées à ce cocher fou qui nous emmène droit dans le mur en accélérant !

C’est pour lutter contre cette résignation ambiante que, passée mon enfance turbulente, je me suis tourné vers les syndicats, défenseurs des droits des travailleurs les plus démunis, auprès desquels j’ai beaucoup appris. Puis, au fur et à mesure que ma prise de conscience écologique grandissait, je me suis tourné vers le mouvement climat, seule voie possible afin d’éviter l’effondrement de notre civilisation.

Il ne s’agit pas de sauver 5 piafs et quelques arbres, c’est tout notre écosystème qui est sur le point de s’effondrer et avec lui tout espoir de maintien de conditions de vie civilisée sur Terre… Car l’enjeu est bien là, les conséquences du dérèglement climatique vers lequel nous conduit la politique des gouvernements sont cauchemardesques ! 

L’accès à l’eau potable difficile et les faibles productions agricoles dues au manque d’eau et aux sécheresses vont affamer les plus pauvres tandis que les canicules et événements climatiques extrêmes répétés décimeront les personnes les plus fragiles. L’avancée des déserts et l’élévation du niveau des océans vont engloutir des villes entières et contraindre des millions de personnes à fuir. Ces migrations et l’accès de plus en plus difficile aux ressources nécessaires à la vie engendreront à coup sûr des guerres terribles partout sur le globe !
Voici l’avenir promis par la politique du gouvernement !

Mais ensemble nous avons le pouvoir et le devoir de reprendre en main les choix desquels on nous prive, de dire non à ce futur digne d’un film d’horreur !

C’est pour cette raison que j’ai participé à la campagne #DécrochonsMacron lancée par ANV Action non-violente COP21. Cette campagne ne vise pas simplement de vulgaires portraits, elle s’attaque directement à l’image d’Emmanuel Macron, l’image à laquelle il tient tant, l’image derrière laquelle se cache la classe politique toute puissante qui joue avec notre avenir !

Ils se cachent pour ne pas dire la vérité sur les conséquences de leurs politiques à long terme.

Ils se cachent pour ne pas prendre les mesures courageuses nécessaires pour notre avenir et celui des générations futures.

Ils se cachent pour ne surtout pas remettre en question ce système inégalitaire, injuste et dégradant sur lequel repose leur pouvoir !

Le 9 octobre 2019 je me tiendrai devant le juge non pas comme un élément perturbateur mais comme un citoyen déterminé qui se bat pour ce qui est juste. Je sais ce que je risque mais je sais également ce que l’on risque toutes et tous si l’on ne fait rien !

Pour nous soutenir :
Fais un don https://frama.link/soutienauxdecrocheurs
Partage ce témoignage
Partage l’événement : https://www.facebook.com/events/417009162256648/