Les prévenu.e.s

Michel Desgigot đź’¬

Michel Desgigot

En procès :

Ă€ Grenoble (38) – le 04 novembre 2019

TĂ©moignage :

J’ai participĂ© Ă  l’action “DĂ©crochons Macron” pour montrer au gouvernement que de plus en plus de citoyen-nes sont prĂŞt-es Ă  se mobiliser et s’exposer afin qu’il pratique un discours de vĂ©ritĂ© et qu’il engage une politique Ă  la hauteur rĂ©elle des enjeux – politique qui passe nĂ©cessairement par une redistribution des richesses et par des lois qui vont probablement restreindre notre confort matĂ©riel.

J’ai 61 ans, je suis mariĂ© et père de 2 enfants et je travaille dans l’informatique.

Depuis mon plus jeune âge je suis sensible aux idĂ©es Ă©cologiques avec en particulier des positions anti voiture, anti aviation et contre l’armement atomique.

Mon parcours militant est rĂ©cent car je n’ai rejoint Alternatiba ANV-COP21 que depuis l’automne 2018. L’Ă©vĂ©nement
dĂ©clencheur de mon engagement, dans une ambiance oĂą le niveau d’alerte des scientifiques est montĂ© d’un cran
(pointes de tempĂ©ratures de plus de 50°C aujourd’hui en Afrique, plus tard en France), c’est la dĂ©mission de Nicolas
Hulot et son appel Ă  se mobiliser.

Ma position, c’est que la politique actuelle ne permettra absolument pas de rĂ©soudre les crises climatiques et
de biodiversitĂ© et que l’on commence Ă  entrevoir quelles en peuvent ĂŞtre les consĂ©quences sur la vie en gĂ©nĂ©ral et les nĂ´tres en particulier.
J’ai participĂ© Ă  l’action “DĂ©crochons Macron” pour montrer au gouvernement que de plus en plus de citoyen-nes sont prĂŞt-es Ă  se mobiliser et s’exposer afin qu’il pratique un discours de vĂ©ritĂ© et qu’il engage une politique Ă  la hauteur rĂ©elle des enjeux – politique qui passe nĂ©cessairement par une redistribution des richesses et par des lois qui vont probablement restreindre notre confort matĂ©riel.

J’ajoute que ma position est un peu particulière car j’ai eu un simple rappel Ă  la loi sur le dĂ©lit de “vol en rĂ©union”
mais que je suis poursuivi pour avoir refusé de donner mon ADN lors de ma garde à vue. Je conteste en effet
que je puisse ĂŞtre fichĂ© sur ce qui s’apparente Ă  un dĂ©lit d’opinion.