Les prévenu.e.s

Karen Depoisier đź’¬

Karen Depoisier

En procès :

Ă€ Bonneville (74) – le 27/06/2019

TĂ©moignage :

«Y’a plus d’avenir sur la Terre, y’a quelque chose qui tourne pas rond, dans l’Système
Solaire… » Starmania, 1979

Karen, 27 ans, en couple. Artiste, je donne des cours de calligraphie et d’enluminure dans un atelier boutique Ă  Sallanches et je crĂ©e. Finalement une petite vie tranquille sans histoires. Pour moi, avoir des valeurs est fondamental dans la vie. Ne pas dĂ©roger aux règles non plus. Le fait de dĂ©vier a tendance Ă  me mettre mal Ă  l’aise.

« …5 ans d’emprisonnement et 75000€ d’amende… » : La justice m’a mise mal Ă  l’aise suite Ă  ce jour lĂ  : Le 8 mars 2019, j’aurais pu rester dans mon petit monde, car après tout ĂŞtre Ă  son compte, c’est de l’investissement, et un souci plus ou mois permanent.

Mais ce jour lĂ , ce n’est pas moi qui ai peint le tableau …que nous avons dĂ©cidĂ© de dĂ©crocher, puis de « rĂ©quisitionner » avec une Ă©quipe d’ANV-COP21 !

Une action nationale, symbolique, visant Ă  dĂ©noncer le manque d’action de la part de notre gouvernement face Ă  l’urgence climatique et sociale. De la violence sous aucun prĂ©texte. Le respect pour mot d’ordre. Seulement un dĂ©sarroi mis en avant par une action « originale » et apparemment dĂ©stabilisante…. et malheureusement mal vue par nos Ă©lus locaux.

Et pourquoi ?
Aujourd’hui, il est selon moi impossible d’ignorer le changement climatique, et le fait que de manière gĂ©nĂ©rale la façon dont nous – les occidentaux – vivons et consommons nous mènent droit dans le mur et tout simplement vers notre extinction sur plus long terme. Des hommes de sciences de tous milieux s’efforcent Ă  nous alarmer depuis des dĂ©cennies dĂ©jĂ .

Depuis longtemps dĂ©jĂ , au quotidien, j’essaie de (non)-consommer au mieux, je me culpabilise souvent pour plein de petites choses que je ne suis pas toujours capable de faire pour ĂŞtre en accord avec mes convictions.

Et puis un jour on se dit : est-ce normal que nous, bons citoyens, essayions de changer nos habitudes, de prendre conscience et de rĂ©duire au maximum notre consommation, pendant que d’autres continuent de s’en mettre plein les poches sur le dos d’une humanitĂ© majoritairement prĂ©caire et exploitĂ©e ? Est-ce normal de laisser la vie sur terre s’Ă©teindre sous nos yeux, pendant qu’une minoritĂ© se goinfre toujours plus de billet, de dĂ©mesure et de consommation destructrice ? Notre système capitaliste est en train de ruiner notre maison.
Mais aucune assurance habitation ne saura réparer les dégâts ! Aucun compte en banque ne pourra palier aux catastrophes liées au climat qui vont continuer de se propager !

Lorsque l’on a compris cela, on peut essayer de trouver des biais pour agir.

J’ai dĂ©couvert Alternatiba et ANV-COP21 par diffĂ©rentes personnes avec qui j’ai eu des discussions liĂ©es Ă  tous ces problèmes. Je me suis intĂ©ressĂ©e aux actions proposĂ©es car je trouve qu’en plus d’agir de manière concrète (consommation, rĂ©duction des dĂ©chets, limitation des transports etc…), il est important que la population montre son dĂ©saccord avec la politique mise en place et surtout le cautionnement d’un système climaticide de la part de notre gouvernement. Il est surtout urgentissime de le faire, ce sera peut-ĂŞtre un de nos derniers combats.
Sans la coopĂ©ration de l’État dans un essai de « transition », malheureusement le pari est perdu d’avance. Je suis convaincue qu’ils sont notre seule chance d’espĂ©rer vivre dans un monde non apocalyptique.

Ce sont eux qui ont les commandes alors faisons leur changer de cap !
Essayons de faire de la France un modèle Ă  suivre au niveau mondial pour enfin changer de paradigme ! La technique et le progrès ne nous sauveront pas, seule Mère Nature nous offre ce dont on a besoin, et nous sommes en train d’assassiner notre propre mère !

Ce n’est certainement pas par plaisir que je m’affiche sur les rĂ©seaux sociaux munie d’une convocation devant la justice.
Ce ne sera certainement pas par plaisir que j’irai au tribunal le 27 juin, accompagnĂ©e de mes 6 collègues.
Mais c’est par conviction que si nous voulons changer les choses, l’aide de notre gouvernement est primordiale, sans quoi nous sommes condamnĂ©s.

Nous avons besoin de vous tous pour nous soutenir le jour J Ă  Bonneville ! Montrer que nous sommes de plus en plus nombreux Ă  nous soucier du vivant, et de ce qu’on lĂ©guera aux gĂ©nĂ©rations futures…
Merci !!!