Les prévenu.e.s

Pierre Goinvic đź’¬

Pierre Goinvic

En procès :

Ă€ Lyon (69) – le 02/09/2019

TĂ©moignage :

J’ai dĂ©crochĂ© ce portrait parce que je ne veux pas que le monde que l’on va laisser aux adolescent.e.s qui sont sur les bancs des collèges aujourd’hui ressemble aux photos de guerre qu’ils voient dans leur livre d’histoire. J’ai dĂ©crochĂ© ce portrait parce que j’ai essayĂ© de passer par tous les moyens lĂ©gaux Ă  ma disposition en tant que citoyen et que trop peu a changĂ©.

Je m’appelle Pierre, j’ai 33 ans.

Le 2 septembre 2019, je serai en procès Ă  Lyon avec Fanny pour avoir dĂ©crochĂ© le portrait d’Emmanuel Macron de la mairie du 2ème arrondissement.

Pourquoi j’ai dĂ©crochĂ© ce portrait ?

Je l’ai dĂ©crochĂ© parce que c’est nĂ©cessaire.

Depuis que je suis enfant, j’ai grandi dans l’idĂ©e que je dois m’occuper de mon environnement, de mon quartier, de mon lotissement, de mon Ă©cole, d’une association ou encore de mes proches. L’État doit faire sa part, doit me donner les conditions matĂ©rielles nĂ©cessaires Ă  ma santĂ©, Ă  mon Ă©ducation,…mais moi en tant que citoyen, j’ai aussi ma part Ă  faire, je ne peux pas juste m’occuper de mon confort personnel. Je dois faire des petits pas au quotidien pour rendre le monde qui m’entoure meilleur, plus juste, plus Ă©quitable et plus agrĂ©able.

Depuis une quinzaine d’annĂ©es maintenant, j’ai donc donnĂ© de mon temps Ă  droite et Ă  gauche : aide aux devoirs auprès d’enfants incarcĂ©rĂ©s, entraĂ®neur d’une Ă©quipe de hand-ball, dĂ©montage de scènes de concert au sein d’une association socio-culturelle locale, animateur d’ateliers associatifs de rĂ©paration de vĂ©los, rĂ©alisation d’un documentaire sur la rĂ©paration de vĂ©los Ă  Berlin,… J’en passe !

Et puis, il y a eu cet apĂ©ro chez LaurĂ©line et Yannick. C’Ă©tait en fĂ©vrier 2015. Yannick m’a dit : “avec Alternatiba, on est en train d’organiser un tour Ă  vĂ©lo pour parler du dĂ©règlement climatique dans plus de 170 territoires et on aurait besoin que quelqu’un nous organise une Ă©tape du cĂ´tĂ© de Bellegarde sur Valserine.” J’ai dit oui. Sans le savoir Ă  ce moment lĂ , ce “oui” allait changer le cours de ma vie au sens propre comme au sens figurĂ©. En quelques semaines, j’ai compris que tout ce que je faisais depuis des annĂ©es ne pourrait continuer Ă  ĂŞtre qu’Ă  la condition que toutes et tous, collectivement, nous arrivions Ă  enrayer le dĂ©règlement climatique et Ă  faire face Ă  ses consĂ©quences.

Depuis 4 ans, ma vie a Ă©tĂ© rythmĂ©e par cette lutte contre le dĂ©règlement climatique : organisation de village des alternatives, formations Ă  la dĂ©sobĂ©issance civile non-violente, animation de processus de prise de dĂ©cision, organisation de marches pour le climat, de chaĂ®nes humaines,… Pendant ces 4 dernières annĂ©es, j’ai mis entre parenthèses ma vie d’avant, j’ai mis de cĂ´tĂ© des choses que j’aimais faire,… Heureusement, j’ai des ami.e.s qui, malgrĂ© le temps passĂ© loin d’elles et eux, ne m’ont jamais lâchĂ© ! Merci Ă  vous toutes et tous (vous saurez vous reconnaĂ®tre) !

Pourquoi j’ai dĂ©crochĂ© ce portrait ?

J’ai dĂ©crochĂ© ce portrait parce que je ne veux pas que le monde que l’on va laisser aux adolescent.e.s qui sont sur les bancs des collèges aujourd’hui ressemble aux photos de guerre qu’ils voient dans leur livre d’histoire.

Pourquoi j’ai dĂ©crochĂ© ce portrait ?

J’ai dĂ©crochĂ© ce portrait parce que j’ai essayĂ© de passer par tous les moyens lĂ©gaux Ă  ma disposition en tant que citoyen et que trop peu a changĂ©.

J’ai dĂ©crochĂ© ce portrait parce qu’aujourd’hui Emmanuel Macron a le pouvoir de nous faire faire des grands pas dans la lutte contre le dĂ©règlement climatique, des pas de gĂ©ants mĂŞme. Au lieu de quoi, il mĂ©prise la voix de 2,3 millions de personnes signataires de la pĂ©tition “L’Affaire du siècle”, signe des accords de libre Ă©change comme le CETA, repousse l’interdiction du glyphosate, dĂ©ploie une rĂ©pression policière sans prĂ©cĂ©dent contre des citoyennes aux abois et enfin criminalise des personnes qui luttent au quotidien pour plus de justice sociale et climatique. Le champion de la Terre n’a de champion que le nom et la Terre doit ĂŞtre bien triste de l’avoir comme champion.

J’ai dĂ©crochĂ© ce portrait dans l’espoir que cette action ne sera qu’une goutte d’eau dans un ocĂ©an de milliers d’autres actions. Je crois intimement qu’ensemble, de manière organisĂ©e, vĂ©ritablement dĂ©mocratique et avant tout non-violente, nous pouvons en tant qu’habitantes et habitants de la planète Terre permettre Ă  chacune et chacun de vivre dignement.

Chacune et chacun, à sa manière, peut contribuer à rendre le monde plus juste. Si tu ne sais pas comment faire, voici quelques idées :

➡️ Tu peux venir le 2 septembre 2019 Ă  Lyon pour le procès de l’inaction climatique (je serai très heureux de voir ton sourire Ă  la sortie du tribunal) :https://www.facebook.com/events/488703975233099/

➡️ Tu peux t’engager au quotidien dans des collectifs locaux de mise en avant des alternatives ou de dĂ©sobĂ©issance civile pour le climat (si, si, il y en a près de chez toi…et sinon tu peux toujours en crĂ©er un) : Alternatiba & ANV -COP21

➡️ Tu ne peux pas ĂŞtre lĂ  mais tu n’as pas envie de me laisser payer une possible amende tout seul, je t’invite Ă  faire un don en fonction de tes moyens pour financer les suites de la campagne #DĂ©crochonsMacron :