Les prévenu.e.s

Magalie Bellet đź’¬

Magalie Bellet

En procès :

Ă€ Bonneville (74) – le 27/06/2019

TĂ©moignage :

« Un jour, dit la lĂ©gende, il y eut un immense incendie de forĂŞt. Tous les animaux terrifiĂ©s et atterrĂ©s observaient, impuissants, le dĂ©sastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacĂ© par ses agissements dĂ©risoires, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas Ă©teindre le feu ? » « Je le sais, rĂ©pond le colibri, mais je fais ma part » .

VoilĂ  pourquoi avec les 6 autres ami.es d’ANV de la vallĂ©e de l’Arve, j’ai participĂ© Ă  la campagne nationale Anv-Cop21 “DĂ©crochons Macron ” pour faire « ma part »!

  • Pour rĂ©agir d’une façon symbolique et non violente contre l’inaction politique face Ă  l’urgence climatique et sociale.
  • Pour agir face au feu qui ne cesse de croĂ®tre sur notre planète.

4 mairies ont porté plainte contre ceux qui agissent, qui s’inquiètent pour le futur. Ne faudrait-il pas plutôt porter plainte contre le gouvernement français qui ne tient pas ses engagements !

Le 27 juin Ă  14h, nous sommes convoquĂ©.es au tribunal, nous risquons 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende – pour avoir fait “notre part” …

Je suis Ă©ducatrice et citoyenne du monde. Au quotidien, j’essaye d’agir avec bienveillance, de respecter les personnes tout comme mon environnement et j’essaye de le transmettre aux enfants avec lesquels je travaille.

Aujourd’hui, je suis appelĂ©e au tribunal correctionnel. Ne serait-ce pas plutĂ´t au gouvernement de comparaĂ®tre devant le tribunal, pour ne pas avoir fait «  Sa part » ?

Il n’est pas agrĂ©able de se retrouver face Ă  la justice mais j’ai confiance et je crois en L’Humain. Tous ensemble, on a  la capacitĂ© d’agir car il est encore temps !! Je continuerai Ă  faire « ma part ».

Je compte sur vous et votre soutien le 27 juin Ă  14h au tribunal de Bonneville !